12/06/2006

Roger Garaudy

 

Roger Garaudy, né le 17 juillet 1913 à Marseille en France, est un écrivain et philosophe. Roger Garaudy s'est converti à l'islam après une longue évolution qu'il qualifie de "naturelle", comme l'est ici sa référence à la notion du "doute" qui tient au fait des origines de sa pensée. Sa très longue expérience, sa participation aux plus grands débats philosophiques et politiques de ce siècle, font de lui un philosophe de référence dans la compréhension du monde occidental.

Avant d'être exclu du Parti communiste français, il en fut pendant des années le philosophe officiel. Mais ses théories de "main tendue" vers les croyants, et notamment les catholiques furent la cause de sa défaveur, puis de son exclusion.

Il a été prisonnier de 1940 à 1942 dans les camps vichystes d'Afrique du Nord.

Auteur de beaucoup de livres : Humanisme marxiste (1957), Le grand tournant du socialisme (1969), Parole d'homme (1975), Appel aux vivants (1980 , Les Orateurs de la Révolution française (1991), intégrismes (1990), A Contre - Nuit (1992), Avons-nous besoin de Dieu? (1993), Les Mythes fondateurs de la politique israélienne (1996), Le terrorisme occidental (2004).

01:31 Écrit par Fatma | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

C'est un révisioniste qui nie entre autre la réalité des chambres à gaz, et qui va même jusqu'à dire qu'Hilter ne voulait pas du tout détruire les juifs (on aurait mal traduit un terme selon lui....). C'est pas un bon exemple de conversion

Écrit par : Naïm | 18/02/2009

L'apréciation de la qualité, de l'islam d'une personne, n'est en aucune manière liée, aux thèses que cette personne peut tenir, de l'histoire des peuples !
La liberté d'expression et de pensée, est garantie par l'islam;
évidement,chacun suportera les conséquences éventuelles et préjudiciables (selon la loi coranique) de l'expression de cette liberté.
je vous invite Naim,à lire le coran, dont l'interprétation n'est pas tirée de la c.de nuremberg.

Écrit par : nqa | 12/04/2009

on sais que les juifs tiennent a coeur a l idée de génocide.et le fait que garaudy nie cela lui a valu des années de combats au tribunaux et ils l'ont accusé de révisioniste.mais d'après baucoup de penseurs et d'investigateurs de l'histoire contemporaine beaucoup de choses sonta revoir y compris la shoha.

Écrit par : samir | 09/11/2009

VERSET CORANIQUE SUR LE CRIME II - 178
IV - 29 et 92
V- 32
VI - 151
XVII - 33
XXV - 68

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

VERSET CORANIQUE SUR L'INJUSTICE IV - 148
XLII - 40

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

VERSET CORANIQUE SUR LE MEURTRE DES ENFAHTS VI - 137 et 151
XVII - 31

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

VERSET CORANIQUE SUR LE MEURTRE DES ENFANTS VI - 137 et 151
XVII - 31

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

SINIFICATION DU CHIFFRE ROMAIN I = 1
V = 5
X = 10
L = 50
C = 100
D = 500
M = 1000

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 01/01/2010

Clarification du verdict de la Shari’ah
En ce qui concerne
Roger Garaudy
Selon une entrevue publiée par le magazine « Al-Majallah »
Par le Sheikh ‘Abdul-‘Aziz Ibn ‘Abdullah Ibn Baz
(Rahimahoullah)
Traduit par Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti
Le texte originale : http://www.binbaz.org.sa/mat/8639
Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que les prières et la paix soient sur notre
prophète Mohammad , sa famille et ses compagnons.
Ensuite :
Depuis ces derniers temps, on entend beaucoup parler dans les magazines d’un
dénommé Roger Garaudy, un communiste français qui prétend avoir accepté l’Islam par
conviction et amour. Certains musulmans se sont réjouis de cela et l’ont accueilli
généreusement. Ils l’ont pris pour une personne fiable et l’ont fait membre du Conseil
Supérieur International des Mosquées de la Ligue Islamique Mondiale. Il participa ensuite à
des réunions et des rencontres qui étaient organisées dans le monde musulman au sujet de
l’Islam et donna des conférences et participa à divers débats. C’est par la suite qu’allait être
dévoilée la réalité à son sujet, ce que son coeur cachait de haine pour l’Islam et pour les
musulmans, à savoir qu’il était toujours resté sur son Koufr et sa déviation (Ilhaad). Il s’est
donc rallié à ses semblables parmi les hypocrites, ceux dont Allah dit : (Quand ils vous
rencontrent, ils disent : « Nous croyons »; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se
mordent les bouts des doigts.) Aalou ‘Imraan : 119.
Dernièrement, dans une entrevue publiée par le magazine « Al-Majallah », no. 839, il
dit ne pas avoir embrassé l’Islam qui est pratiqué aujourd’hui par les musulmans, L’Islam
avec lequel Allah a suscité son prophète , mais plutôt un autre Islam, celui qu’il a lui-même
imaginé dans son esprit, un mélange de trois religions: le judaïsme, le christianisme et l’Islam.
Et il dit que ce (prétendu) Islam est la religion d’Abraham, car selon lui Abraham était le
premier musulman et c’est à son époque que l’Islam commença. Il a dit : « Abraham n’était
ni juif, ni chrétien, ni musulman au sens historique du terme (c’est-à-dire celui qui est suivi
2
par les musulmans aujourd’hui) », et il a menti en disant cela, car l’Islam, qui est de faire
d’Allah l’unique objet de son adoration (Tawhid) et d’abandonner l’adoration de tout autre
que Lui, existe depuis avant Abraham, à l’époque d’Adam, de Noé et des prophètes après lui.
C’est la religion de tous les messagers et c’est la religion avec laquelle Mohammad  a été
envoyé par Allah, comme Il l’a dit : (Puis Nous t'avons révélé: ‹Suis la religion
d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des
Moushrikines›.) An-Nahl : 123. Et c’est la religion des musulmans qui ont suivi
Mohammad , et Allah dit : (Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam.) Aalou
‘Imraan : 19. (Dis: ‹Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] d'Allah, moi et ceux
qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Allah! Et je ne suis
point du nombre des Moushrikines.) Youssouf : 108 Ceci est une petit partie seulement de la replique de ce noble savant qui parle en conformité avec le Coran et la Sunna que celui qui veut connaitre le document en entier entre mon adresse in sha Allah !!!!!!!!! et je rajoute ceci pour "nqa" qui a dit <> Ceci est faux Allah nous a ordonné de lui obéir et d'obéir a Son Messager comment peut tu prétendre apres cela a la libérté d'expression et de pensée et mettre ceci sur le dos de l'Islam, l'Islam est innocente de tes accusations, tu doit parler avec science et droiture en conformité avec le Cora et la Sunna et non selon tes opinions personelles qu'Allah nous guident mes freres

Écrit par : nad | 21/06/2010

Je tien a precisé et il faut que tous l'applique quand on cite les verset dans une autre langue que laquelle ils ont été revelés ils faut precisé que c'est une traduction rapproché du sens . et ceci vaut pour toutes paroles de langues etrangers traduitent wa Allahou a'lam

Écrit par : nad | 21/06/2010

J’adresse ce message à celui qui qualifie Anelka comme étant ton idole????!!!!!Et a tout musulmans notement ceux qui on la mauvaise habitude de dire de quelqu’un <> ou bien <> ou autres expressions de ce genre. Sachez que<> qui fait partie du premier pilier de l'Islam veut dire littéralement <>...Certains pourraient dirent alors pourquoi dit-tu <> alors qu'Allah a appeler <> les êtres adorés par les polythéistes tel Sa Parole dans le verset suivant (traduction rapproché) ??? [25.3] <> et bien la réponse s' éclaircie quand on rapporte le verset suivant (traduction rapprochée) <<[31.30] Il en est ainsi parce qu'Allah est la Vérité, et que tout ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu'Allah, c'est Lui le Haut, le Grand.>> En effet les autres divinités sont fausses car elles non rien crée ne font ni vivre ni mourir et ne possèdent rien elle ne mérite donc rien de l'adoration...donc dans la parole <> il y a un sous entendue en arabe qui est <> ou<> ...Donc le véritable sens de <> au finale est <> Allah étant la Seule divinité véritable car Il est celui qui crée qui fait vivre qui fait mourir le sens devient donc <>...et sachez que ceux qui traduisent <> par <> en prétendant que cela veut dire qu'il faut reconnaitre qu'il n'y a que Créateur commettent une erreurs!!!! En effet il n'y a que un Créateur qui est Allah, ceci est tellement évident que même les polythéistes de l'époque du Prophète le reconnaissaient ceci est prouvée par la Parole d'Allah (traduction rapprochée) << [31.25] Si tu leur demandes: ‹Qui a créé les cieux et la terre? ›, ils diront, certes: ‹Allah!› Dis: ‹Louange à Allah!›. Mais la plupart d'entre eux ne savent pas. >>...Pourquoi Allah enverrait un Prophète pour qu'il appelle son peuple à dire qu'il n'y a qu'un Créateur alors qu'ils le savaient déjà???? Ce verset et une multitude d'autres prouvent que les polythéistes ne croyaient qu'en un Seul Créateur. De plus En arabe le mot « ilâha » a la signification d’adoré « ma’louh ». Et de ce mot on ressort « ta’alouh » qui signifie « adoration »... Il est donc de notre devoir de ne croire qu'en Créateur mais également que Seul Allah mérite l'adoration ce qui est le véritable sens de <> Il est donc obligatoire d’adorer Allah le Seul Créateur et de s’écarter du shirk (l’associationnisme ou polythéisme : le fait de donner un égale a Allah en l’adorant) car le shirk ! c’est-à-dire adorer autres qu’Allah et le pire péché qui sortir son auteur de l’Islam !!!!!

Écrit par : nad | 21/06/2010



Q : Cheikh Otheimine a été questionné à propos des deux attestations.
(traduction du sens )


R : Les deux témoignages : le témoignage que nulle divinité sauf Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah sont les clefs de l’Islam. En effet, l’entrée dans l’Islam n’est possible que par le biais de ces deux attestations. Et c’est pour cette raison que le Prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) ordonna à Mou’âdh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) lorsqu’il l’envoya au Yémen, de commencer son appel par le témoignage que « nulle divinité sauf Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah ».



A) La signification du témoignage « nulle divinité sauf Allah ».


La signification de la première phrase : l’attestation que « nulle divinité sauf Allah » ( Lâ ilâha illa lâhou) est la reconnaissance de l’homme, par la parole et le cœur, que nul n’est adoré sauf Allah.
En arabe le mot « ilâha » a la signification d’adoré « ma’louh ». Et de ce mot on ressort « ta’alouh » qui signifie « adoration ».
Ainsi le sens de ce témoignage est : nul adoré sauf Allah Seul.
De plus, cette phrase se compose d’une négation (An-Nafîy) et d’une affirmation (Al-Ithbât) : la négation se trouve dans « nulle divinité » et l’affirmation dans « sauf Allah ».
Il y a, dans cette phrase, un sous-entendu implicite, qui est la reconnaissance par la langue après la croyance par le cœur que nul ne mérite (en vérité) d’être adoré en dehors d’Allah Seul. Ceci implique, non seulement, un culte pur voué à Allah uniquement, mais aussi, l’annulation de toute adoration vouée à autre que Lui.
Ainsi, par notre sous-entendu implicite qui est « ne mérite » s’éclaircit la réponse à l’ambiguïté prononcée par plusieurs personnes qui est : comment pouvez-vous dire « nulle divinité sauf Allah », alors qu’il existe d’autres divinités qui sont adorées en dehors d’Allah, qu’Allah a nommé divinités ainsi que leurs adorateurs ? En effet, Allah (béni et exalté) a dit :



[…Leurs divinités, qu’ils invoquaient en dehors d’Allah, ne leur ont servi à rien, quand l’ordre (le châtiment) de ton Seigneur fut venu…]

Sourate ‘Hûd’ verset 101).


Et le Très-Haut a dit :


[N’assigne point à Allah d’autres divinités…]

(Sourate ‘Le voyage nocturne’ verset 22).


Et le Très-Haut a dit :


[Et n’invoque nulle autre divinité avec Allah…]

(Sourate Al-Qassas verset 88).



Comment est-il possible d’affirmer « nulle divinité sauf Allah » tout en sachant que l'adoration est vouée pour autre qu’Allah ?


De plus, comment peut-on affirmer que l'adoration est vouée à autre qu’Allah alors que les Prophètes ont dit à leurs peuples :


[…Adorez Allah. Pour vous, pas de divinité à part Lui…]

(Sourate ‘Al-A’râf’ verset 59).


La réponse à cette ambiguïté apparaît lorsque nous sous-entendons « ne mérite en toute vérité d’être adoré » dans notre formulation « Nulle divinité sauf Allah ».


Nous répondons alors : Ces divinités, qui sont adorées en dehors d’Allah, sont de fausses divinités qui ne possèdent rien des droits divins, et la preuve à cela est la Parole d’Allah, le Vrai, -qu’Il soit glorifié :



[Il en est ainsi parce qu’Allah est Lui le Vrai, alors que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux, et qu’Allah est le Haut, le Grand.]

(Sourate ‘Louqmân’ verset 30).


Et aussi Sa parole (qu’Il soit glorifié) :



[Avez-vous vu (les divinités), Lât et ‘Ouzzâ ainsi que Manât [1], cette troisième autre ? Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille ? Que voilà donc un partage injuste ! Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n’a fait descendre aucune preuve à leur sujet.]

(Sourate ‘L’étoile’ verset 19 à 23).


Et aussi Sa parole selon Youssouf :


[Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n’a fait descendre aucune preuve à leurs sujets…]

(Sourate Yousouf verset 40).







En conclusion, la signification de « Nulle divinité sauf Allah » est « nul ne mérite d’être adoré en vérité sauf Allah ».
Quant aux divinités autres que Lui parmi les messagers, les anges, les saints, les pierres, les arbres, le soleil ou la lune (etc.) ; leur caractère divin prétendu par leurs adorateurs n’est que fausseté et en aucun cas une vérité. La seule divinité digne d’adoration est Allah, Gloire à Lui.




B) La signification du témoignage « Muhammad est le Messager d’Allah »


Ensuite, la signification du témoignage que Muhammad (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) est le Messager d’Allah (Muhammadou-rassoulou-llâh) est la reconnaissance par la parole et la croyance par le cœur que Muhammad Ibn Abdillâh El-Hâchimy El-Qorachy est le Messager d’Allah (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) pour l’ensemble de la création, qu’ils soient djinns ou humains.

Allah le Très-Haut a dit :

[Dis : « Ô hommes ! Je suis, pour vous tous, le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son Messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés ».]

(Sourate Al-A’râf verset 158).


Et le Très-haut a dit :



[Qu’on exalte la bénédiction de Celui qui a fait descendre le livre de discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’univers.]

(Sourate ‘Le discernement’ verset 1).


Parmi les exigences de ce témoignage est de ne pas croire que le Messager d’Allah (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a un droit à la Seigneurie (rouboubîya) [2], à l’organisation de l’univers ou un droit à l’adoration. Ce Messager (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) est, plutôt, un serviteur que l’on ne doit pas adorer et un Messager que l’on ne doit pas démentir. Aussi, parmi ces exigences, nous devons croire qu’il (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) ne possède pour lui-même ou pour autrui aucun bienfait, ni aucune nuisance à part ce qu’Allah aura voulu. Comme Allah dit :



[Dis-(leur) : « Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d’Allah, ni que je connais l’Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. »…]

(Sourate ‘Les bestiaux’ verset 50).


C’est, donc un serviteur, qu’Allah commande, qui suit uniquement, ce qui lui a été ordonné de faire.

Le Très-haut a également dit :


« Dis: "Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit".Dis: "Vraiment, personne ne saura me protéger contre Allah; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui. »

(sourate ‘des djinns’ verset 21 et 22)


Le Très-Haut a aussi dit :



[Dis : « Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu’Allah veut. Et si je connaissais l’Inconnaissable, j’aurais eu des biens en abondance, et aucun mal ne m’aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu’un avertisseur et un annonciateur ».]

(Sourate Al-A’râf verset 188).


Voici, donc, le sens du témoignage « nulle divinité excepté Allah, et Muhammad est le Messager d’Allah ».
Et par ce sens, tu sais que ni le prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) ou autre créature ne sont en droit d’être adorés car l’adoration n’est qu’à Allah seul :









« Dis: "En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. À Lui nul associé! Et voilà ce qu'il m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre. »

(sourate ‘les bestiaux’ verset 162 et 163)



et que le droit du prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) de lui donner comme place celle qu’Allah lui a donné, celle de serviteur et de messager d’Allah et que la prière et le salut d'Allah soient sur lui.





* Fatwa du cheikh ibn ‘Otheimine tirée de son livre « Les piliers de l’islam »
* Question 17 p 47

________________

[1] Lât est une divinité qui fut adorée à Tâïf, une ville proche de la Mecque et ’Ouzzâ est une divinité qui fut adorée à Nakhla entre la Mecque et Tâîf et enfin, Manât est une divinité qui fut adorée à Sayfoul-Bahr, qui se situait au niveau de Médine sur la Mer Rouge. (NdT)

[2] La rouboubîya : le pouvoir de créer, de pourvoir à la subsistance des créatures, de donner la vie et la mort, de destiner toutes choses…Tout cela doit être attribuer à Allah Seul, et il faut croire qu’Il n’a en cela aucun associé. (NdT)

Écrit par : nad | 21/06/2010

Nous avons donc vue qu'Allah est unique dans la seigneurie c'est à dire qu'Il est le Seul Créateur Il est le Seul a faire vivre et mourir, le Seul a donner notre subsistance a gérer l'univers a détenir le royaume des cieux et de la terre... Il est également de notre devoir de l'unifier dans l'adoration ceci est l'unicité de l'adoration ou Divinité, nous devons vouées tous nos actes d'adoration a Allah uniquement Seul et sans associés. Et Il est également unique dans Ses noms et attributs c'est à dire qu'il faut reconnaitre les noms et attributs d'Allah tel qu'ils sont venus dans le Coran et la Sunna en sachant qu'ils sont uniques et en aucun cas comme les attributs de la création regarder la parole du savant :

(traduction du sens a préciser pour les verset notamment)

Q : Quel est le jugement de la personne dont sa croyance est que les attributs d'Allah ressemblent à ceux de la créature ?



R : Celui dont la croyance est que les attributs d'Allah ressemblent à ceux de la créature est égaré. Car les attributs du Créateur ne ressemblent en aucun cas à ceux de la créature et ceci a pour preuve le verset du Coran où Allah dit :





« ...Créateur des cieux et de la terre. Il vous a donné des épouses (issues) de vous-mêmes et des bestiaux par couples; par ce moyen Il vous multiplie. Il n’y a rien qui Lui ressemble; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant. »

(Sourate 'La consultation' verset 11)











Et il n'est pas obligatoire que deux choses portant le même nom ou ayant le même attribut(dans le nom) ce ressemble véritablement et cette règle est bien connue. L'homme n'a-t-il pas une face et le chameau une face aussi ? Il y a concordance dans le nom mais ne concorde pas dans sa ressemblance véritable. Alors pourquoi ne pourrions nous pas dire qu'Allah a une face qui ne ressemble pas à la face de ses créatures et Allah a une main qui n'est pas comme la main des créatures? Allah dit :





« Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être alors qu’au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans sa (main) droite. Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent. »

(Sourate 'Les groupes' verset 67)

et il a dit :



« Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons; c’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons ! »

(Sourate 'Les prophètes' verset 104)



Et y a t- il une main parmi les mains des créatures comme cette main ci ? Non. Donc il est obligatoire de savoir que le créateur ne ressemble pas à la créature, ni dans sa personne, ni dans ces attributs et de ceci, il est interdit d'imaginer comment sont les attributs d'Allah ou alors de penser que ses attributs sont comme ceux de la créature.




* Fatwa du cheikh ibn Otheimine tirée de son recueil de fatawas
* Question numéro 40 page 93.

Écrit par : nad | 21/06/2010

Ou encore cette fatwa-ci:
Q : Quelle est la croyance des gens de la sunna et du consensus en ce qui concerne les noms et les attributs d'Allah ?

Et quelle est la différence entre les noms et les attributs ?

Est-t-il obligatoire qu'un nom entraîne un attribut ?

Et est-ce qu'un attribut entraîne forcement un nom ?





R : La croyance des gens de la sunna et du consensus en ce qui concerne les noms et les attributs d'Allah est de confirmer ce qu'Allah a confirmé sans altération, ni reniement, ni demander "le comment" et sans ressemblance à la créature.

La différence entre les noms et les attributs : le nom est ce avec quoi Allah s'est nommé et les attributs est ce avec quoi Allah s’est décrit. Et entre les deux la différence est voyante.



Donc, le nom est considéré comme une science sur Allah contenant un attribut. Et un nom entraîne toujours un attribut, exemple : "Allah est Pardonneur et Miséricordieux". Pardonneur : nom entraînent par cela le pardon ; et le miséricordieux : nom entraînent par cela la confirmation de la miséricorde.



Mais il n'est pas obligatoire qu'un attribut entraîne la confirmation du nom qui s'en découle. Par exemple la parole, ceci n'entraîne pas que l'on nomme Allah "le parleur". Donc de cela nous disons que l'attribut est plus vaste que le nom car le nom entraîne forcement un attribut alors que ce n’est pas tout attribut qui entraîne un nom.





*
Fatwa du cheikh Otheimine tirée de son recueil de fatawa
*
Question numéro 30 page 73 volume 11

Et sachez que tout ceci est la conviction des gens de la Sunna et du groupe sauvé wa Allah a'lam wa as salam 'alaykum wa ragmat Allah wa barakatuhu


Écrit par : nad | 21/06/2010



as salam 'alaykum, pour celui qui veut connaitre la parole des savant sur les bases de cette religion appuyées par les preuves tirées du Coran et de la Sunna qu'il rentre mon adresse sur MSN et on partagera les documents des savants in sha Allah et oublier pas la parole de L'Imam Mohamed Ibn Sirin rahimahou Allah a dit (le sens) : "Cette science est certes une religion, vérifiez donc chez qui vous prenez votre religion". [ Sahih Muslim ] lorsqu'on vous dit quelques choses exigez les preuves du Coran et de la Sunna!!! Et si quelqu'un prêche à quelques choses de contraire au Coran et à la Sunna il faut s'en écarter!!! Il est du devoir de tout musulmans de suivre le Coran et la Sunna avec la compréhension des pieux prédécesseurs et a leurs têtes les sahabas (compagnons du Prophète) dont Allah et Son Messager ont fait les éloges et qu'Allah a agréée!!! C'est la que se trouve la réussite

Écrit par : nad | 21/06/2010

Croix de Guerre 39-45, Médaille de la Déportation: un homme certainement remarquable au départ. Malheureusement il s'est fourvoyé dans la voie sans issue du négationnisme, il est devenu instrumentalisé par les régimes dictatoriaux du moyen-orient, a fini son existence dans la disgrâce.
Bien vu Naïm (1er commentaire) pour ta lucidité.

Écrit par : Titof92 | 16/06/2012

Croix de Guerre 39-45, Médaille de la Déportation: un homme certainement remarquable au départ. Malheureusement il s'est fourvoyé dans la voie sans issue du négationnisme, il est devenu instrumentalisé par les régimes dictatoriaux du moyen-orient, a fini son existence dans la disgrâce.
Bien vu Naïm (1er commentaire) pour ta lucidité.

Écrit par : Titof92 | 16/06/2012

Les commentaires sont fermés.