12/06/2006

Joseph Cohen alias Yosef Mohammed Khatib

 

Juif converti à l'islam.

 

Pour voir la vidéo où il explique sa conversion (en anglais), cliquez sur le lien

http://www.jews-for-allah.org/

01:56 Écrit par Fatma | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

machallah

Écrit par : Rita | 21/02/2007

Il a une bonne tete de vaincoeur quand même ....

Écrit par : Sofian | 12/04/2008

le port de la barbe et de la longue tenu blanche reste facultatif, et un musulman ne doit pas etre assimilé à une personne au style vestimentaire particulier comme beaucoup le pense.

Écrit par : jocker | 31/03/2009

Salam alaykoum, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Jocker, car le prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit, et si nous sommes Sunnites nous savons quel importance a sa parole. Ainsi au lieu de répondre par moi même, je citerai des hadith du Prophète (saws)

[u]La barbe en islam[/u]:

L’imam Al-Bukhari ainsi que l’imam Muslim ont rapporté dans leurs recueils de hadiths authentiques d’après ‘Abdullah ibn ‘Umar, qu’Allah les agrée, que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« Différenciez-vous des associateurs et laissez poussez vos barbes et taillez vos moustaches ».
Et la barbe est le nom qu’on donne aux poils qui poussent sur les deux joues ainsi que sur le menton. Le fait de laisser pousser la barbe signifie la garder.

Le fait de se différencier des associateurs est explicité par le hadith de Abu Horayra, qu’Allah l’agrée, qui rapporte : « les associateurs laissent pousser leur moustache et se taillent la barbe, différenciez-vous donc d’eux, laissez pousser vos barbes et taillez vos moustaches. » Hadith rapporté par Al Bazzar avec une bonne chaine de transmission.

L’imam Muslim rapporte aussi d’après Abu Horayra que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit : « différenciez-vous des adorateurs du feu » car ils raccourcissaient leurs barbes et allongeaient leurs moustaches.

Ibn Hiban rapporte aussi d’après Ibn’Umar :
« Le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) se rappela des adorateurs du feu puis il dit : Ils laissent croître leurs moustaches et ils rasent leurs barbes, différenciez-vous donc d’eux. ».

Et Ibn Hiban rapporte aussi d’après Abu Horayra que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« parmi les actes de la saine nature de l’islam, il y a le fait de prendre de sa moustache et de laisser pousser la barbe, les adorateurs du feu laissent pousser leurs moustaches et rasent leurs barbes, faites donc le contraire, prenez de vos moustaches et respectez l’intégrité de vos barbes. »

Et l’imam Muslim rapporte d’après Ibn ‘Umar que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« On nous a ordonné de tailler les moustaches et de laisser pousser les barbes. »

Le savant de l’islam, Ibn Taimia, a dit : « il est interdit de raser sa barbe. »

Al Qurtubi a dit : « il est interdit de la raser, d’en enlever des poils ou de la tailler. »

Et Ibn Hazm rapporte l’unanimité des savants sur le fait que tailler la moustache et laisser pousser la barbe est une obligation et il le prouva par le hadith de Ibn ‘Umar (différenciez-vous des associateurs, taillez vos moustache et laissez pousser vos barbes).

L’imam Ahmad rapporte d’après Abu Horayra, qu’Allah l’agrée, que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« Laissez poussez vos barbes et tondez vos moustaches, et ne ressemblez pas aux juifs et aux chrétiens ».

Abou Dawud rapporte d’après ‘Umar que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« Celui qui ressemble à une communauté en fait partie » et d’après ‘Amru ibn Chu’aib d’après son père, d’après son grand-père, le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit : « N’est pas de nous celui qui ne nous ressemble pas, n’imitez pas les juifs et les chrétiens. ».

Et on rapporte d’après Ibn ‘Umar : « Celui qui leur ressemble jusqu’à ce qu’il meure, ressuscitera parmi eux. ».

Et Ibn Hiban rapporte aussi d’après Abu Horayra que le prophète (salallahu a‘layhi wa salam) a dit :
« parmi les actes de la saine nature de l’islam, il y a le fait de prendre de sa moustache et de laisser pousser la barbe, les adorateurs du feu laissent pousser leurs moustaches et rasent leurs barbes, faites donc le contraire, prenez de vos moustaches et respectez l’intégrité de vos barbes. »

[u]La pudeur, une des soixante et quelques branches de la foi[/u]

Quand à la "longue tenue blanche", le khamiss, il est plus convenable à un homme de le porter, du fait de se différencier des non-musulmans, de garder une certaine pudeur, comme dit dans le hadith du Prophète (saws) etrecensé par Bukhârî
" La foi, c'est soixante et quelques branches. Et la pudeur est une branche de la foi "

[u]Tenue de prière et tenue de tous les jours[/u]:

Mais que vient faire la tenue liturgique (khamiss pour les hommes ou jilbeb pour les femmes) dans le problème de la tenue vestimentaire de la vie de tous les jours ?

C'est que pour l'islam il n'y a pas de différence entre la tenue liturgique (de prière) et la tenue de la vie quotidienne. En effet, la fonction essentielle du vêtement de la vie quotidienne, c'est de permettre, et même de faciliter l'accomplissement de la prière: pour l'islam il y a un continuum entre la vie quotidienne et la vie liturgique; on passe de l'une à l'autre, cinq fois par jour (la prière constitue en effet comme la colonne vertébrale de l'existence, son axe), et le vêtement doit faciliter ce passage.

Il n'y a donc pas de vêtement qui soit à la fois musulman et profane. Le vêtement doit s'adapter à la prière: or cette prière n'est pas une prière purement mentale. Elle implique l'homme tout entier, corps et âme, elle engage le corps, puisqu'elle est enchaînement de mouvements et de postures (depuis la position debout jusqu'à la prosternation complète). Le vêtement doit donc pouvoir épouser les mouvements du corps. C'est pour cela que dans tous les pays musulmans, le costume traditionnel se distingue par son ampleur. Il doit aussi permettre les ablutions.

Le costume européen est sur bien des points à l'opposé du costume musulman traditionnel: il rend difficile les ablutions prescrites par le Coran et empêche directement, par ses plis rigides, les gestes et les positions de la prière canonique.

En outre, le vêtement européen souligne la forme du corps. Le vêtement musulman, lui, voile les formes du corps, non pas pour les nier, mais pour les reléguer au rang des choses qui ne doivent se dévoiler que dans l'intimité et qui à cause de cela doivent demeurer cacher aux yeux de la foule.

En islam, la vie religieuse et la vie profane sont beaucoup plus imbriquées l'une dans l'autre: on passe constamment de l'une à l'autre sans aucune transition autre que les ablutions (la transition n'est pas marquée par le changement de vêtements comme chez les prêtres chrétiens). Toutes ces observations doivent être gardées à l'esprit quand on aborde la problématique du voile féminin par exemple.

[u]Cacher le nudité de l'homme[/u]:

La tenue vestimentaire en islam repose plus sur une tradition sociale qui se transmet de génération en génération que sur des textes sacrés explicites. Le Coran en parle très peu. Il faut chercher dans les ouvrages de la Sunna ou dans les manuels de fiqh.

Les manuels de fiqh (charia) ont beaucoup de mal à justifier leurs conceptions vestimentaires ou leur conception de la décence par des textes sacrés explicites.

Pour l'homme, la nudité légale, c'est la partie du corps comprise entre le nombril et les genoux. On nous dira donc qu'il convient que l'homme couvre cette partie du corps. Ibn Qudâma précise qu'il y a consensus à ce sujet entre les fondateurs des quatre grandes écoles sunnites: Ahmad b. Hanbal, Mâlik, Châfi'î et Abû Hanîfa.

Cette zone ainsi délimitée, il convient de la couvrir avec quelque chose qui cache la couleur de l'épiderme, même si c'est léger.

Il faut également se couvrir les épaules. Ibn Qudâma cite à ce propos une parole du Prophète (Bukhârî 8.5.1): "Aucun d'entre vous ne priera vêtu d'une simple tunique (thawb), s'il n'a pas quelque chose sur les épaules ".


Le lien qui fait office de source: http://www.facebook.com/note.php?note_id=106078994959
et http://stehly.chez-alice.fr/foipraxis.htm

Donc, évitons de parler sous l'effet de la passion ;)

Écrit par : Hafsa | 06/12/2009

VERSET CORANIQUE SUR LA SCIENCE III - 19 et 20
IV - 162
V - 101
VI - 50
X - 39
XIV - 1
XVII - 85
XXXIV - 6
XXXV - 19 à 21
XXXIX - 9
XLII - 14
XLV - 17 et 18
XCVI - 3 à 7

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

VERSET CORANIQUE SUR LA SCIENCE MORALES II - 44 et 148 et 158 et 189 et 195
III - 115 et 188
IV - 40 et 114 et 124 et 173
VI - 70
VII - 58
X - 26
XIII - 22 et 23 et 29
XVI - 30 et 97
XVIII - 30 et 46 et 103 à 106
XIX - 76
XX - 112
XXII - 41 et 77
XXIII - 96
XXVIII - 54 et 84
XXIX - 7 et 9 et 58
XXXII - 17
XXXV - 32
XXXIX - 35
XLI - 34 et 35 et 46
XLII - 23
XLVIII - 29
LXII - 10
XCII - 1 à 7
XCIV - 1 à 6
XCVIII - 7 et 8
CIII - 1 à 3

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 31/12/2009

SINIFICATION DU CHIFFRE ROMAIN I = 1
V = 5
X = 10
L = 50
C = 100
D = 500
M = 1000

Écrit par : ALARCON ALVAREZ José Andrès alias Muhammad | 01/01/2010

jai un petit doute sur cette histoire connaissant le courant chassidique j'ai de grands doutes sur cette soidisant conversion .vu que ce type de religieux juifs vivent en autharcie totalement hermetique a toutes autres cultures , donc soit cette histoire est fausse ce garcon est un mamzer ou n'a jamais été juif .

Écrit par : Yakov.H | 26/01/2010

Les commentaires sont fermés.