12/06/2006

Art Blakey alias Abdullah Ibn Buhaina

 

Art Blakey fait partie des grands. Il a crée et mené les Jazz Messengers, Il fut le premier batteur à se rendre sur le continent africain à la recherche de ses lointaines racines, et à y étudier les rythmes et les percussions. Converti à l'Islam, il prendra le nom d'Abdullah Ibn Buhaina.

01:46 Écrit par Fatma | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

captivant tout ces témoignages m'ont touchée, (allah yahdi man yacha a ) dieu guide qui il veut.gloire a ALLAH, pas de frontière dans l'islam....

Écrit par : katrouci | 10/04/2008

Je dirais la même que par rapport à Mohammed Ali, la musique étant interdite en Islam (pour les évidences lisez par exemple "interdits négligés par les gens et dont il faut se garder" par Muhammad b.Sâlih al-Munajjid), je ne trouve pas sa conversion très pertinente puisque bien qu'il se dit musulman, il a fait d'un principe anti-islamique (faire de la musique) son métier.

Écrit par : Naïm | 18/02/2009

Je suis musulman,j'aime le Jazz de Mohamed Abdullah. Ina Allah ghafour rahim

Écrit par : toufik dalmadji | 02/04/2011

Les commentaires sont fermés.